RESEAUX, VIE REELLE ET INFLUENCES

Les jeunes qui disposent d’un réseau dense sur des plates-formes comme Facebook sont souvent tout aussi sociables dans leur quotidien. Et aiment partager leurs découvertes, online et offline. Un avantage pour les marketeurs.

 

 

« Les adolescents considérés comme influenceurs et hyper connectés sur les réseaux sociaux le sont aussi dans la vie réelle« , rappelle une étude menée conjointement par Ketchum et Yearbook. Ces jeunes passent en moyenne plus de trois heures par jour devant leur écran, mais bénéficient aussi d’une vie sociale très active. Ce qui fait dire au rapport qu’ils utilisent la Toile pour rapporter des faits de leur quotidien et entretenir un contact permanent avec leurs amis. « Internet n’est que le prolongement de la vie réelle« , confirme à L’Atelier Axel Peyrière, gérant d’Edolone. Un fait à savoir pour les marketeurs, qui peuvent du coup toucher plus rapidement dans le monde dit réel des individus disposant d’une influence sur leurs réseaux virtuels.

 

.

Des hyper communicants et des hyper acheteurs

« Finalement ils deviennent influenceurs dans la vie on-line et off line« , note le responsable. D’autant que, souligne l’étude, ces adolescents se révèlent aussi être très consommateurs de biens et de services : tickets de cinéma, téléphones portables… Et qu’ils ont tendance à vouloir évangéliser leurs proches sur les appareils qu’ils ont testés. Prés de 90 % des utilisateurs interrogés annoncent ainsi partager des renseignements sur des produits qu’ils utilisent dans la vie avec leurs amis, expliquent Ketchoum et Yearbook. « Ils deviennent du coup des ambassadeurs indirects de nombreux produits», précise Axel Peyrière.

« Avec plus de cinq cents ami(e)s, principalement de leur région, ils permettent de répandre une information et de toucher une cible précise« , confie-t-il.

« Si à l’époque des forums les identités étaient cachées, elles sont aujourd’hui une valeur de fierté et d’affirmation« .

 

 

Source : l’Atelier

Orange Clignotant

Laisser un commentaire