VIDEO & SITE DE LA CARDIOLOGIE

Dix ans après sa fondation en 1999, le site de la cardiologie francophone vient de lancer une vaste médiathèque comptant des films sur les grandes avancées techniques en cardiologie et des conférences traitant des sujets de pointe…

 

 

Le site de la cardiologie francophone www.cardiologiefrancophone.com a  été fondé en 1999 par le Dr François Boustani. Ce site a publié régulièrement les travaux de l’Association franco-libanaise de cardiologie, présidée par les professeurs Pierre-Louis Michel et Antoine Sarkis

 

Internet et les nouvelles technologies média offrent un champ énorme dans le domaine de la formation médicale, qui ne commence qu’à être défriché. Il est plus facile de comprendre une technique en regardant sa présentation par un film d’une dizaine de minutes que de lire une dizaine de pages studieuses dans un livre papier sur le sujet. Dans le même esprit, il est plus instructif d’écouter une conférence dans le calme de son bureau, avec la possibilité de la visionner plusieurs fois pour en tirer toute la substance, que dans une salle de congrès où l’attention est souvent brouillée.

 

Grâce à la révolution Internet, nous sommes à l’aube d’une nouvelle époque. Dans l’Antiquité, le savoir était prodigué dans des écoles comme l’Académie de Platon, le Lycée d’Aristote ou le Musée d’Alexandrie. Au lendemain des invasions barbares au Ve siècle, cette tradition s’est interrompue et le savoir s’est réfugié dans les bibliothèques des monastères.

Mais au XIIIe-XIVe siècle, l’université a remplacé la bibliothèque, et l’enseignement s’est à nouveau fait de maître à élève et non exclusivement dans les livres. Aujourd’hui, cette même université est menacée par les nouvelles techniques qui propagent différemment le savoir en dehors de son enceinte.

Ce site s’adresse en priorité à tous les cardiologues en exercice ou en formation, exerçant en hôpital comme en cabinet. Il peut aussi être utile aux médecins généralistes s’intéressant à la pathologie cardio-vasculaire.

Orange Clignotant

 

Laisser un commentaire